L’avis de Pascal Massol Président Cercle Escrime Rhodanien

Valence,

Le 19 février

Il y a quelques semaines, j’ai été amené à m’interroger  sur le choix du candidat auquel mon club allait apporter ses voix pour ces élections fédérales.

J’ai choisi, et j’ai décidé de le faire savoir, car après ce temps de réflexion je me suis dit que d’autres présidents de « petits clubs » comme le mien, ne se sentaient peut être pas concernés.

Au contraire chers consoeurs et confrères nous devons voter pour faire entendre notre voix.

Grâce à ce nouveau mode d’élection, nous  avons la possibilité de nous exprimer. Même si ce mode de scrutin est très perfectible il a le mérite d’exister. Utilisons le.

Pourquoi penser que j’ai une légitimité à exprimer mon sentiment ?

Je ne suis pas du sérail, venu à l’escrime par le biais de mes enfants, j’ai découvert ce milieu il y a huit ans et depuis trois années, je suis devenu le président du Cercle d’Escrime Rhodanien.

Alors effectivement je ne connais pas tous les rouages du monde de l’escrime.

Mais c’est peut être pour ça, avec cet œil du candide que je peux m’exprimer librement.

Je ne suis sur aucune liste, ne brigue aucun poste.

Mon seul souhait est que mon club vive, se développe et que les sportifs jeunes et moins jeunes s’y trouvent bien.

Alors pour décider, j’ai fait un bilan de ce qui a facilité ma fonction de président ces dernières années, et quels étaient les écueils à notre développement.

En m’appuyant sur le bulletin adressé par Mr Pietruszka, j’ai vérifié si  les points mis en avant avaient réellement eu un impact sur la vie associative et  quelle en était la nature.

Au niveau informatique par exemple, que ce soit le site internet, ou le logiciel de compétition, certes gratuits, mais livrés non aboutis et non fiables. Un sentiment d’amateurisme flottait sur la toile….

Les Championnats du Monde, le siège fédéral des choix disproportionnés par rapport à nos moyens, et qui se soldent par une taxation directe des clubs pour contribuer au remboursement des emprunts. Du prestige certes mais à quel prix, avec quelles retombées pour nos  clubs !?

Le marquage des tenues, dont la mise en place a été plus que difficile en raison du flou entourant les directives, et qui de  plus  impacte le budget soit des clubs, soit des tireurs  sans en mesurer le bénéfice ?

Le bilan financier, lui même, prête à discussion, je ne saurais dire si cela est légitime ou non, mais le simple fait que l’on s’interroge sur les comptes de résultat est inquiétant.

L’exécutif dans les suites immédiates des JO, qui, sous prétexte de raisons statutaires ne pouvait pas avancer la date des élections, aurait du démissionner. Qu’il ne dise pas que cela est impossible Benoit XVI bien l’a fait lui !!

Le retard dans ces élections est préjudiciable pour la mise en route des nouvelles directives. Et j’ai le sentiment d’une perte de temps préjudiciable pour tous.

Ces JO justement, le pic habituel de nouveaux licenciés n’a pas eu lieu.  La filière haut niveau sénior est déficiente, Brice GUYART l’a dénoncé depuis longtemps sans résultat.

Comment expliquer que nos jeunes jusqu’à Juniors obtiennent d’excellents résultats alors que les Seniors ne confirment pas toujours lors des rendez vous internationaux majeurs?

Certains diront qu’Isabelle LAMOUR n’a pas de programme…… Effectivement elle ne fait pas d’effet d’annonce avec des promesses électorales extraordinaires,  elle propose clairement  une volonté de faire le point, d’analyser la situation, d’échanger avec tous et de décider finalement.

C’est justement cette simplicité, cette lucidité qui me séduit.

L’équipe d’Isabelle LAMOUR est riche de sa diversité, et des gens nouveaux auront, j’en suis convaincu, des idées nouvelles.

Et finalement je me dis, comment une équipe dirigeante qui a eu l’initiative pendant ces huit dernières années, peut soudainement trouver le cap qui dynamisera notre fédération  et faire revenir des jeunes dans nos clubs ? Et qui insufflera un élan nouveau à nos sportifs ?

J’ajoute que j’ai eu l’occasion de rencontrer Isabelle LAMOUR, et que sa personnalité sa sensibilité, et son esprit d’ouverture m’ont séduit.

Je pense à mon humble niveau, encore une fois sans légitimité autre que celle d’un président de petit club, le choix de la voie de la nouveauté ne peut être que bénéfique pour nous tous.

Mobilisons nous tous, regroupons nous pour aller voter, et décider de l’avenir de le FFE.

Dr MASSOL P

Président Cercle Escrime Rhodanien

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article a été publié dans Retours de blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s