L’avis de Marc Salach, Président du CD escrime 10 suite aux prises de position du Président Gamot et du candidat Bussy

Je profite de la prise de position du président Gamot pour vous faire part de ma réflexion et de mes expériences sur les élections qui s’annoncent, qu’elle soient nationales ou régionales. Je l’ai personnellement remercié pour cette lettre ouverte bien que je sais qu’elle fut diversement perçue par les acteurs de l’escrime régionale. En effet, quelques soient nos opinions, elles sont respectables. Quelques soient nos arguments ils sont recevables… à une condition, qu’ils soient exprimés clairement, sans faux-fuyants, dans la transparence. Je n’ai pas une grande expérience dans la vie fédérale mais de mon siège de tireur loisir et de père de compétiteur de talent, j’ai bien senti ces dernières années les ravages des non-dit, des discours de façade, des procès d’intention continuels, des calculs  qui polluent les rapports humains et décrédibilisent en grande partie les responsables politiques nationaux ou régionaux.

C’est en ce sens que j’ai écouté attentivement les représentants des deux listes qui sont venus à notre rencontre le samedi 19 janvier. Je les ai écoutés attentivement, je les ai interpellés avec précision, parfois avec véhémence pour tester leurs motivations et , pardonnez ma trivialité, leurs « tripes ». J’ai enfin comparé leurs principes d’action à ma propre ligne « politique » pour le département et la ligue de Champagne-Ardenne. Je ne m’appesantirai pas sur les promesses ponctuelles qui ne valent en général que pour ceux qui les écoutent, mais sur la vision générale des deux listes pour l’avenir. Dans le même temps je ne reviendrai pas sur le bilan de l’équipe actuelle d’une part car il est largement développé par le président Gamot ci dessous, d’autre part car je ne l’ai pas vécu au premier chef, telles me semblaient loin ces décisions « parisiennes » et leurs démultiplications « chalonnaises » dans ma pratique ordinaire de l’escrime.

En fait deux logiques s’opposent fondamentalement:

-d’un coté le président Pietruska est dans une logique de continuité par sa façon d’organiser le débat et ses propositions ; il conçoit très clairement la fédération avec la logique d’un gestionnaire confronté à des difficultés diverses  certes lourdes (de la crise économique aux mauvais résultats de Londres). C’est un homme de talent issu de l’entreprise privée qui, consciemment ou inconsciemment, pense que la machine FFE se gère comme une entreprise, c’est à dire en un système pyramidal, garant d’efficacité. Cela peut tout à fait s’entendre.

-de l’autre, une équipe surtout enthousiaste, qui ne peut répondre à toutes les questions sur l’avenir, mais qui insiste sur l’impossibilité d’agir et de rénover face aux problèmes s’il n’existe pas de refondation intellectuelle de l’organisation et du fonctionnement de la FFE. Les membres de la liste d’Isabelle LAMOUR envisagent, eux, la fédération comme un réseau , c’est à  dire une structure multipolaire dont le président n’est que le référent, l’organisateur, l’arbitre parfois, le centre d’impulsion si nécessaire mais non le « directeur ». En ce sens , Isabelle Lamour et ses colistiers ne peuvent avancer des réponses précises car il leur faudra d’abord consulter les acteurs de terrain à toutes les échelles. Ils ont dès lors des ambitions, des orientations sans promesse concrète.

Les deux discours sont également respectables mais, comme je l’ai annoncé dans le premier article de ce site ( http://cdescrime10.wordpress.com/2013/01/07/le-mot-du-president-2/) je suis attaché à la démocratie, au respect des personnes, à la transparence. Nous ne sommes pas dans une entreprise mais dans le cadre associatif, un président ne dispose que du pouvoir exécutif, il ne décide pas, il fait appliquer la loi, il est garant de son respect. C’est le sens de notre démocratie moderne au risque, sinon, de n’être qu’une « république bananière » qui ne profite qu’à un petit nombre et qui tue le développement réel. Ainsi le président est le fruit d’une équipe qui lui apporte analyses, propositions, injonctions majoritaires parfois. Plus cette équipe est diverse et contradictoire, plus le fruit est solide, complet, « énergétique », enthousiasmant. Plus cette équipe est pertinente et attachée au débat, plus elle est incontestable à toutes les échelles, plus les débats sont transparents plus les suspicions de népotisme ou de concussion s’éloignent. Peu importe la prétendue inexpérience de l’impétrant si celui ci sait susciter le plaisir et l’envie par une argumentation honnête à défaut d’être précise.

Dès lors je pense que 45 promesses ne sont pas un projet global, 45 promesses ne sont que distribution de bonbons pour contenter l’un ou l’autre. Il est normal de ne plus avoir de vision globale après 8 ans d’exercice. Toutes les grandes démocraties modernes l’ont intégrées en ne permettant pas d’exercer plus de deux mandats présidentiels de 4 ou 5 ans de suite. Ce qui n’a pas été entrepris ou réglé en huit ans ne le sera probablement pas en 12. L’alternance n’est pas seulement utile, elle est souhaitable pour vivifier l’efficacité de la démocratie et de la participation bénévole et citoyenne.

Vous comprenez donc maintenant clairement que la liste d’Isabelle Lamour, pour ce que j’en sais, me parait la plus apte à prendre les rênes de la FFE aujourd’hui. J’ai le sentiment qu’elle me ressemble dans ses valeurs, j’ai le sentiment qu’elle rassemble par sa hauteur.

Pour finir, les propos choquants car, à mon sens, sexistes tenus par le président Pietruska à la fin de sa présentation ont fini de me convaincre que le respect de la personne quelques soient ses opinions et sa nature est le pré-requis indispensable à toute responsabilité dans une fonction associative! Comment peut il en être autrement?

Marc SALACH, Président du Comité de l’Aube d’Escrime »

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article a été publié dans Les interviews du blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s