Lettre de Monsieur Rene Roch

Monsieur René ROCH
Président d’Honneur
Fédération Internationale d’Escrime

Paris, le 16 Janvier 2013

Madame Isabelle LAMOUR

Chère Isabelle,

J’ai bien reçu le courrier par lequel vous m’interrogiez sur ma position quant aux élections de la Fédération Française d’Escrime.

Bien évidemment, bien qu’étant beaucoup plus impliqué dans la Fédération Internationale d’Escrime que dans ma fédération d’origine, je ne peux que vous féliciter d’envisager votre élection à la présidence de la FFE.

Je voudrais toutefois vous faire observer que la position de notre fédération s’est détériorée considérablement dans le concert international.

Nous n’avons obtenu aucune médaille aux Jeux Olympiques ce qui est pour le moins catastrophique pour le renom de la FFE.

Suite à cette « bérézina » dans la compétition olympique, nous avons reçu une claque importante lors des élections à la FIE.

Nous n’avons aucun représentant dans les commissions importantes telles que : Statuts, Promotion, Règlement et Arbitrage, ce qui semblerait prouver que notre prestige auprès des autres fédérations est tombé bien bas.

Bien évidemment le choix de Monsieur PIETRUSZKA par Monsieur USMANOV en tant que Secrétaire Général honore notre fédération mais il me semble que le choix des fédérations pour nos candidats aux commissions aurait été d’une toute autre incidence internationale.

Je pense à ce propos que les résultats de nos amis italiens aux élections sont incomparablement plus utiles.

Je ne puis donc que souhaiter que le futur président prenne conscience du désastre que nous avons subi et soit apte à reprendre en main notre fédération, afin que nous puissions obtenir des résultats dignes du passé et une représentation au sein de notre organisme international correspondant au standing que nous étions accoutumés à avoir.

Il faut que l’escrime française renoue avec le succès sur la piste et dans les instances internationales.

C’est dans ce cadre-là que je suis prêt à soutenir tout candidat qui dans son programme tiendra compte des échecs que nous avons subis et prendra les dispositions nécessaires afin qu’une telle « gifle » ne nous soit plus infligée.

La route sera longue car nous sommes tombés bien bas, ayez du courage !

Recevez, Chère Isabelle, Chère Amie, l’expression de mes très amicales salutations.

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article a été publié dans Les interviews du blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s