Eric Grumier : la formation est l’affaire de tous

EG leçon ALLEGREMaître d’escrime depuis 1980 à Nevers, je me suis forgé une carapace car le microcosme escrime n’est pas d’un accès facile.

Après de nombreuses expériences, j’ai la conviction que l’éducation doit être portée par les Maîtres d’Armes et que l’ensemble du corps des éducateurs en escrime doit s’associer pour mener à bien cette mission qui nous incombe à tous dans les clubs.

Les APSA, dont l’escrime fait partie, sont une source de plaisirs et d’apprentissages multiples. Nos trois armes sont riches de techniques et de tactiques qu’il serait nécessaire de mêler pour en ressortir une meilleure spécialisation. Pour cela, il nous faut des éducateurs forts, capables de s’écouter, d’échanger, et de se perfectionner au contact les uns des autres.

Si les dirigeants sont vitaux dans l’organisation du club, l’éducateur diplômé permet la mise en route de tout (de l’affiliation à la première animation).

Le rôle de l’éducateur Maître d’Armes est aussi de créer un réseau autour du club et pour le club. Le développement passe par des étapes souvent extérieures au club avec des pratiquants sans licence, mais dans l’objectif de créer l’envie d’aller plus loin dans la pratique du sabre, du fleuret, de l’épée, de l’escrime artistique au sein d’un club.

Le Maître, mais l’éducateur en général, doit avoir un esprit de prospecteur, de constructeur. Ne nous comparons pas aux grands sports co., ou aux sports professionnels, mais sachons nous adapter vaille que vaille dans nos salles d’armes quand elles existent.

Les rendez-vous pédagogiques des éducateurs doivent exister, l’échange et la critique pédagogique doit vivre. Les rivalités et les invectives existent déjà, il faudrait alors passer à la curiosité et à plus de connaissances.

Le ciment qui nous lie est notre licence, à nous tous de faire fructifier cette appartenance. Aujourd’hui avec les nouveaux diplômes, la formation est l’affaire de tous, des maîtres en poste, des dirigeants employeurs et des futurs employeurs.

Eric GRUMIER
Maître d’Armes formateur.

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article a été publié dans Les interviews du blog. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Eric Grumier : la formation est l’affaire de tous

  1. ZINI Sylvie dit :

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article et surtout de votre engagement.
    En tant que dirigeante d’un club, je vous approuve tout à fait sur votre analyse du rôle du Maître d’Armes, qui ne doit pas se borner à un travail technique (ce qui est souvent le cas) mais jouer un rôle actif dans le développement du club, la prospection des nouveaux adhérents et la promotion de l’escrime. Mais il faut aussi que les dirigeants leur en donne les moyens.
    En revanche, je m’interroge sur le sens du terme « éducateur ». Est-il vraiment approprié pour le sport ? A mon sens, ce mot s’adresse prioritairement aux parents, qui « éduquent leurs enfants » en leur transmettant des valeurs sociétales, alors que e Maître d’Armes a avant tout un rôle d’enseignant et de formateur. Par ailleurs, je ne vois pas comment le terme « éducateur » peut s’adresser aux adultes pratiquants….
    J’avoue que l’emploi de ce terme me laisse perplexe. Pourriez-vous développer ce point ?
    Pourriez-vous également préciser ce qu’est un APSA ?
    En vous remerciant, Très sportivement, Sylvie ZINI (CE Noisy le grand)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s