TRISTE FIN POUR CES JEUX

Et bien voilà, les jeux sont finis pour l’escrime. Je suis triste, amère, désolée, révoltée mais lucide et toujours aussi déterminée.

Le malaise au sein de notre sport est profond, nous le savions mais quelques affichages de circonstance nous permettaient d’espérer qu’une fois encore nous sauverions la face lors de ces Jeux.

La non qualification des équipes de sabre homme (championne olympique à Athènes et Pékin) et d’épée dame fragilisait déjà cette équipe de France.

Dimanche, l’édifice s’est écroulé, les tensions présentes depuis des mois voire des années se sont révélées au grand jour. Il faut dire que l’éclairage médiatique des Jeux permet à nos escrimeurs (au sens large, athlètes, cadres techniques et dirigeants) de s’exprimer d’une façon peu habituelle pour des sports tels que les nôtres. C’était donc l’occasion d’assumer sa part de responsabilité, chacun à sa place, tant la scission semble importante entre athlètes, encadrement et équipe dirigeante.

Quelques uns l’ont fait avec beaucoup de maitrise et de clairvoyance laissant ainsi penser que certains problèmes étaient déjà identifiés depuis longtemps. D’autres attendent de prendre un peu de recul et ont prévu de débriefer dès la rentrée.

Cependant, à l’issue de la défaite des Français sur les Américains, les journalistes (qui eux adorent les réactions à chaud) ont demandé au Président ses impressions sur ce qui ressemblait à un fiasco. A ma grande surprise, la première raison qu’il invoqua fut la « déstabilisation de l’équipe fédérale par une opposition qui n’a pas respecté la trêve olympique ». Ce serait donc à nous d’assumer la déroute.

Notre sport déjà fragilisé ne méritait pas ce déballage. Nous, escrimeurs assumons généralement nos responsabilités avec dignité mais il est vrai que sous le coup de l’émotion, nos paroles vont largement au-delà de nos pensées. Alors mettons ce moment de faiblesse sur le compte de la déception…

Pourtant,faut-il le rappeler,nous avons été élus en novembre 2008 pour exprimer notre vision de la Fédération et non pour nous fondre dans la majorité présidentielle.

Quelle a été notre action depuis 4 ans ?

Nous avons mis en garde contre les dérives financières lors de chaque AG ; nous nous sommes opposés en CD à des décisions qui nous semblaient inadaptées (flocage des tenues …) tout en restant force de propositions(rarement retenues à tel point que certains n’assistent plus aux CD) ;nous nous sommes inquiétés des tensions entre l’équipe fédérale et la DTN (départ de Michel Sicard et problèmes avec l’équipe actuelle); nous veillons scrupuleusement au respect des statuts (flux financier des licences, réforme électorale …) pour ne citer que ces exemples récents .

Durant ces 4 années lors de nos différents déplacements, nous avons également pu mesurer les attentes, identifier les disfonctionnements et fédérer bon nombre de licenciés, élus, bénévoles, arbitres et bien évidemment maîtres d’armes .

Je conduirai donc une liste lors des prochaines élections fédérales dont la date sera validée par CD du mois de septembre sur proposition du bureau. A cette occasion, je souhaite que ,là aussi, chacun prenne ses responsabilités en fixant l’AG élective avant la fin de l’année. En effet nous devons sortir au plus vite de ce climat délétère et retrouver confiance et sérénité. Il est urgent de se remettre au travail …

Isabelle Lamour

Membre du Comité Directeur de la FFE

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article a été publié dans Vie sportive et haut niveau. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s