L’avis d’Isabelle : L’avenir de nos jeunes

Je tiens à réagir à l’article paru le 14 Avril 2012 sur le site de la FFE : Cyril Tahon « Perplexe et frustré »

Quelle drôle de manière de justifier les résultats mitigés de l’Equipe de France à l’approche des JO de Londres!

Est-ce, comme le laisse entendre cet article, un combat « d’arrière-garde »que de proposer à nos champions et à leurs parents un plan de carrière où se mêlent formation et entrainement de haut niveau ?

Remettre en question cet équilibre, certes complexe à maintenir, fait courir un risque majeur à notre Fédération.

En effet, faut-il rappeler que nous obtenons de l’argent de l’Etat et la mise à disposition de cadres techniques qu’à la seule condition que nous menions à bien ce double projet de vie pour nos athlètes?

D’autre part, il est totalement illusoire de penser qu’un escrimeur puisse devenir professionnel, en d’autres termes qu’il vive de son sport. En dehors de quelques rares exemples, tous nos champions, je dis bien TOUS ont besoin de l’Etat et des collectivités locales pour mener de front formation et carrière sportive.

Enfin, allons au bout de cette triste démonstration…Imaginons un instant que notre champion consacre 10 ans de sa vie au seul haut niveau. Quelle reconversion pourra-t-on lui offrir à l’issue de sa carrière sportive dans un marché du travail particulièrement tendu où la concurrence fait rage pour une même classe d’âge? Là où tout diplôme, toute première expérience professionnelle vaut de l’or pour construire son parcours dans la vie active, notre escrimeur se retrouverait alors sans aucun bagage?

Cette solution irresponsable et caricaturale serait mortelle pour notre sport.

L’escrime, ce n’est pas le football, le tennis ou encore le golf, là où légitimement les parents pourraient laisser leur enfant tenter l’aventure exclusive du très haut niveau.

Finalement, ne cherche-t-on pas ainsi à dissimuler un manque de résultats beaucoup plus lié à un état d’esprit et à une rigidité de nos structures qu’à un manque de disponibilité de nos champions?

C’est l’honneur de notre Fédération et sa responsabilité que d’assurer à ses athlètes un avenir, qu’ils soient au début ou à la fin de leur carrière.

Publicités

A propos ffe2012

dirigeant escrime passion
Cet article, publié dans Vie sportive et haut niveau, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s